Internet Multi Services
Créez un site à votre image

Allotranspro
Le contact direct transporteus expéditeurs

Carnet de vol en ligne
Gérer un aéroclub

Coaching, vous avez dit coaching!

Cheval-Poney
Les écuries du puits des Mezes

Le gîte des prés au chéne


  La  place   forte  de
  Langres 1842-1905








 <<
 <<Retour

Un peu d'histoire

Dès l'époque Romaine, Langres (Andematunnum) est une position stratégique de premier ordre. C'est un carrefour routier permettant, en priorité, d'acheminer des troupes vers le bassin Parisien,  l'océan, la Germanie et le nord de l'Empire.
Avec la pression de plus en plus menaçante des "barbares", la cité sera fortifiée dès le IIème siècle.

Plus tard, Langres sera ville frontière du royaume de France. Ses remparts ne cesseront de s'agrandir et de se moderniser.
Cette position stratégique fera de Langres une cité privilégiée, mais, avec l'annexion de la Franche Comté en 1678, après un siècle d'instabilité et de guerres, Langres va perdre son rôle de place frontière.
bas relief
Rempart de Langres

Ce qui fit la grandeur de Langres, sera également à l'origine de son déclin. Langres n'étant plus ville frontière, elle devient une ville de moindre importance..., et de moindre intérêt.
Pourtant durant ce dernier siècle d'instabilité et souvent isolée en milieu hostile, elle dut assurer seule sa défense et assumera pleinement son rôle de verrou.
Repliée à l'intérieur de ses remparts, elle dut, en plus de la guerre, affronter les problèmes de ravitaillement et de maladies.

Trop longtemps ville clé du royaume, profitant des avantages que lui conféraient ce statut,  repliée sur elle-même pour assurer sa défense, économiquement très affaiblie par ce terrible XVIIème siècle, et quelque peut oubliée par le pouvoir central, elle éprouvera quelque peines à s'adapter à un monde, déjà largement ouvert sur l'extérieur et va s'endormir sur son passé glorieux.

Toutefois, les désastres militaires de 1813,  mettent en avant l'importance de réaliser un système défensif en profondeur, pour contenir la pénétration d'une armée énnemie sur le térritoire, et ne pas perdre le contrôle des axes de communication.
La prise et l'occupation de la ville, en 1814 par les Autrichiens attira l'attention sur la position stratègique de l'ancienne place forte.
Le rapport du Général Haxo, préconise d'intégrer la ville dans le système fortifié du Nord-Est. La ville sera classée place de guerre en 1821.

Situation géopolitique  | Le camp retranché de Langres
La France de 1870  |  L'oeuvre du Général Séré de RivièresSéré de Rivières face à l'histoire
La page contact  | Liens divers  | Avertissement
Design, création CLERIN Vincent  ©Clerin Vincent / Mentions légales